Les 5 meilleures choses à faire en Midi-Pyrénées

Couvrant une grande partie du sud-ouest de la France, la Midi-Pyrénées est aussi variée que grande.

Au nord, vous êtes dans les contreforts calcaires escarpés du Massif Central, tandis qu’au sud, les Pyrénées et ses contreforts offrent certains des paysages naturels les plus vivifiants d’Europe de l’Ouest.

Le Chemin de Saint-Jacques parcourt la région et l’a dotée de lieux de pèlerinage chéris depuis plus de mille ans, tandis que Lourdes attire chaque année des millions de personnes du monde entier.

Allez sous terre pour voir d’énormes gouffres et des peintures rupestres préhistoriques, ou faites un voyage dans les Pyrénées pour faire du ski ou pour admirer le Cirque de Gavarnie et le Pic du Midi.

Capitole de Toulouse

Capitole de Toulouse
Capitole de Toulouse

S’il y a une chose qui doit figurer sur votre itinéraire pour Toulouse, c’est ce point de repère, abritant l’Hôtel de ville et le Théâtre du Capitole de 1 156 places.

Elle a été érigée au XIIe siècle et a changé avec le temps, étant modifiée au fil des ans pour s’adapter à chaque nouvelle destination jusqu’à ce qu’elle se termine avec son design néoclassique actuel du XVIIIe siècle et ces colonnes de marbre rose.

A l’arrière se trouve l’élément le plus ancien de l’édifice, le Donjon, qui fait face à la place Charles de Gaulle et date de 1530. Parcourez l’intérieur pour voir les peintures extravagantes du plafond de la salle des Illustres et en savoir plus sur l’histoire de ce bâtiment où le duc de Montmorency a été exécuté en 1632.

L’abbatiale Sainte-Foy de Conques

L'abbatiale Sainte-Foy de Conques
L’abbatiale Sainte-Foy de Conques

Inscrit sur la liste de l’UNESCO depuis longtemps sur le Chemin de Saint-Jacques, vous aurez besoin de beaucoup de temps pour étudier tous les détails fascinants de l’architecture de cette église et les magnifiques objets de sa trésorerie.

Il y a d’abord la frise au-dessus de la porte, qui a été sculptée dans les années 1100 et qui montre des scènes de l’au-delà : le ciel à gauche et les tourments de l’enfer à droite.

Dans le trésor, vérifiez le reliquaire de Sainte Foy, contenant un fragment du crâne du saint à l’intérieur d’une tête romaine plaquée or datant des années 400 – c’est ce que des siècles de pèlerins sont venus voir.

Il y a aussi un « A » en or décoré avec des pierres précieuses et prétendu avoir été commandé par Charlemagne, bien que cela ait été réfuté car il a été récemment daté aux années 1100.

Cirque de Gavarnie, Hautes-Pyrénées

Cirque de Gavarnie
Cirque de Gavarnie

L’un des endroits les plus photographiés des Hautes Pyrénées est cette impressionnante cuvette glaciaire sous le Pic du Marboré, qui s’élève à plus de 3 200 mètres d’altitude.

C’est facile d’accès en été ; il y a un parking désigné à proximité, et vous pouvez approcher le bol sur un sentier assez facile.

La meilleure partie pour beaucoup est la chute d’eau, qui a une dénivellation de 422 mètres, ce qui en fait la plus haute de France métropolitaine.

C’est super de voir de loin au restaurant panoramique, mais si vous avez un bon randonneur, vous pouvez vous mettre juste en dessous pour sentir le jet sur votre visage.

Si Gavarnie ne rassasie pas votre soif de beauté cinématographique, alors le Cirque de Tromouse tout proche est encore plus grand !

Lourdes

Lourdes
Lourdes

Dans les années 1800, Lourdes est passée d’une modeste ville de marché à l’un des sites de pèlerinage les plus importants de la chrétienté, attirant aujourd’hui six millions de personnes par an et se classant au deuxième rang des chambres d’hôtel du pays après Paris.

Ceci est dû à l’apparition supposée de la Vierge Marie à la paysanne locale, Bernadette Soubirous.

Que vous soyez religieux ou non, Lourdes est quelque chose à voir, ne serait-ce que pour quelques heures, à cause de ce que cela représente pour tant de gens.

L’ampleur du phénomène est refoulée par la foule qui descend sur le Sanctuaire de Notre-Dame de Lourdes, où la source de la grotte est censée avoir des propriétés miraculeuses.

Viaduc de Millau

Projet commun de Norman Foster et de l’ingénieur en structure Michel Virlogeux, le viaduc de Millau est le pont le plus haut du monde et a été inauguré en 2004. L’un des sept mâts emblématiques du pont se trouve à 343 mètres au-dessus de la base du pont.

Que pouvez-vous faire ici ? Eh bien, pas grand-chose à part conduire dessus.

Mais quelle route, et quelle vue ! Si vous êtes de passage, vous pouvez vous garer sur l’A75 juste au nord du pont pour vous délecter à l’échelle épique de la structure.

Mais il y a aussi deux centres d’accueil des visiteurs qui révèlent la conception et la construction de cette merveille moderne.

Une façon inoubliable de le voir est de faire du kayak sur la rivière Tarn qui coule en contrebas.

Laisser un commentaire